Combien emprunter sans assurance ?

L’assurance emprunteur est facultative, il est possible de calculer combien on peut emprunter sans assurance, mais cette couverture est bien souvent exigée par les prêteurs.

Calculez votre emprunt immobilier

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement


Combien je peux emprunter sans assurance ?

Vous avez un projet de crédit, que ce soit pour une acquisition immobilière ou un projet personnel, et vous souhaitez connaître le montant qu’il est possible d’emprunter sans assurance ? Il suffit de réaliser une simulation de capacité d’emprunt dans le cadre de votre prêt immobilier ou de votre prêt à la consommation. L’idée étant d’obtenir le montant de l’emprunt maximal que l’on peut souscrire auprès d’une banque en ne tenant compte que du crédit, sans le montant de la couverture de l’emprunt.

Pour calculer la capacité d’emprunt sans assurance, la banque ou plutôt le conseiller bancaire va étudier la situation de l’emprunteur en se basant sur les informations renseignées dans le formulaire de simulation. Il va alors prendre en compte les revenus, les charges fixes et les éventuelles mensualités de crédits déjà présentes. Lorsque les mensualités sont trop importantes, certains recommandent des solutions alternatives comme le regroupement de prêts.

Emprunter sans assurance : facultatif mais exigé

Si l’assurance est facultative, elle est cependant exigée par les organismes de prêts, lesquels pourront refuser de prêter les sommes souhaitées sans cette garantie. L’assurance permet de prendre en charge le remboursement des mensualités en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité temporaire, c’est à la fois une couverture pour l’emprunteur car un incident est vite arrivé mais c’est aussi une garantie pour la banque de retrouver les fonds prêtés.

Le calcul d’emprunt sans assurance

L’estimation de prêt immobilier ou de prêt à la consommation sans assurance permet d’avoir une idée réelle du montant qu’un emprunteur peut obtenir et surtout orienter ses recherches de biens immobiliers en conséquence. Ainsi, il faut prévoir une légère marge dans les mensualités pour l’assurance de l’emprunt, cette dernière peut être calculée séparément et surtout souscrite auprès de compagnies d’assurances, qui proposent généralement des offres plus intéressantes.

A noter que le taux de l’assurance est le TAEA et que son tarif peut varier en fonction des garanties souscrites, certains emprunteurs n’hésitent pas à inclure dans leur couverture l’assurance chômage par exemple, des garanties qui peuvent éviter des soucis financiers en cas d’incident ou de changement d’orientation professionnelle.