Refus rachat de crédit : que faire ?

Un refus ne signifie pas pour autant qu’aucune solution n’est possible dans le cadre d’un rachat de crédit, voici comment faire face à un refus.

Refus rachat de crédit : les raisons

Les raisons sont diverses et variées dans le cadre d’un rachat de crédit, certaines sont expliquées clairement alors que d’autres ne le sont pas toujours. Il est donc important de comprendre son refus de rachat de crédit afin de ré-orienter ses démarches vers un organisme qui lui acceptera le rachat des emprunts.

Les raisons les plus courantes sont liées à la situation de l’emprunteur, à savoir un endettement trop élevé, la présence de rejets de prélèvement, un reste pour vivre insuffisant ou un éventuel fichage bancaire. Si le fichage, reste à vivre et les rejets peuvent être rapidement effacés, après une régularisation et un délai d’au moins 3 mois, l’endettement lui nécessitera de solder au moins un crédit par ses propres moyens, afin de retrouver un niveau plus acceptable par les banques.

Il faut savoir que chaque banque applique ses propres conditions de rachat de prêt et donc un emprunteur peut essuyer un refus auprès d’une banque, et obtenir un accord auprès de l’établissement concurrent. L’astuce est donc de multiplier les démarches, avec notamment les comparateurs en ligne.

Simulation rachat de crédit - regroupement de crédit

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement


Refus rachat de crédits : le comparateur

Il serait dommage de rester sur un faux pas, d’autant que le rachat de crédit évolue en permanence et que les banques réajustent leurs critères continuellement, ce qui peut se traduire par une acceptation de dossier le mois suivant, sachant que le mois précédent un refus avait été prononcé. Il faut savoir que l’humain joue beaucoup dans un dossier de rachat de prêt et que chaque refus est prononcé par un conseiller, si ce dernier n’a pas étudié la situation dans l’ensemble ou a oublié des éventuelles informations dans son appréciation, cela peut être interprété comme un refus alors qu’un autre conseiller aurait donné son accord.

Le comparateur permet d’avoir l’avis de plusieurs conseillers bancaires et donc d’être objectif sur le statut d’un dossier de rachat de crédit, si certains s’avancent avec un refus ferme, d’autres pourront trouver des solutions. Il faut savoir que le comparateur sollicite des établissements diversifiés, à savoir des courtiers, des banques et des établissements de crédit, ce qui signifie qu’il y a plus de chances d’obtenir un accord de financement.

Rachat de crédit refusé : les options alternatives

Si aucune solution n’est possible lors d’une demande de rachat de crédit, il faut envisager des solutions autres comme le regroupement de crédits consommation uniquement pour les propriétaires ayant un prêt immobilier en cours, cela permet de regrouper les prêts à la consommation sans toucher à l’emprunt immobilier. Le prêt entre particuliers peut aussi être une alternative, le principe est de s’adresser à une personne tierce afin d’obtenir un prêt d’argent et rembourser ensuite les créanciers, il faut cependant prendre ces précautions car de nombreuses arnaques sont recensées chaque jour et l’argent doit être utilisé pour rembourser les crédits en cours.

Enfin, quand plus aucune solution n’est possible dans le cadre bancaire, il faut se tourner vers la médiation du crédit puis vers le dossier de surendettement. Ce sont les deux seules solutions à termes pour rétablir une situation financière et trouver un arrangement avec les créanciers.