Quel crédit pour une piscine ?

Découvrez la liste des crédits disponibles pour acheter une piscine et bénéficiez des meilleurs taux du moment avec le simulateur de prêt.

Acheter une piscine

La piscine fait partie des équipements de l’habitat préférés des Français, on en compte un peu moins de 2 millions et il y en a pour tous les goûts : piscine enterrée, piscine semi-enterrée, piscine hors sol, en dur ou en structure tubulaire. L’installation d’une piscine va donc nécessiter des travaux, un raccordement et un traitement des eaux et des frais annexes. Pour le financement, plusieurs emprunts peuvent répondre à ce besoin, il peut s’agir du prêt personnel, du prêt à la consommation affecté, du prêt immobilier ou encore du regroupement de crédits.

Le prêt personnel pour piscine

Le prêt personnel est un crédit dont le montant peut aller jusque 75 000 euros et le remboursement sur 120 mois, il a la particularité d’être non affecté, c’est-à-dire que l’organisme financier peut accorder un montant libre, fixé par l’emprunteur sans avoir à justifier la somme avec un devis ou un bon de commande. Le prêt personnel est particulièrement apprécié en France, les taux sont souvent intéressants sur de ce type de produit.

Le prêt affecté piscine

Le prêt à la consommation affecté est un financement qui sera directement lié à l’acte d’achat, c’est-à-dire que si la piscine n’est pas commandée, le crédit ne s’enclenche pas. La seule différence, c’est qu’il faudra fournir un ou plusieurs justificatifs pour attester des sommes empruntées et que sa mise en place peut être légèrement plus longue que le prêt personnel. En revanche, la garantie de l’affectation sur l’exécution du contrat reste intéressante pour éviter de rembourser des mensualités.

Le prêt immobilier

Le prêt immobilier est un financement dont le montant minimum est de 75 000 euros, cet emprunt est surtout connu pour permettre de financer l’acquisition d’un bien immobilier mais il peut aussi être sollicité dans le cadre de travaux immobiliers, et l’installation d’une piscine fait partie des travaux compatibles. Il faut bien évidemment que le montant soit d’un minimum de 75 000 euros et une garantie sera nécessaire sur l’emprunt, c’est-à-dire une caution ou hypothèque. Les taux sont cependant avantageux. A noter qu’il est possible d’inclure un prêt conso dans un emprunt immobilier, lors de l’achat d’un bien, cela permet de fondre dans le financement les sommes pour obtenir une seule mensualité.

Le regroupement de crédits pour une piscine

Le regroupement ou rachat de crédits est une opération permettant de rassembler plusieurs prêts en un seul, pour profiter des conditions actuelles de remboursement afin de disposer d’un seul taux, d’une nouvelle durée de remboursement et d’une mensualité réduite. Lors de cette opération, il est possible d’inclure un montant destiné à un nouveau projet, il est donc possible d’ajouter le montant nécessaire au financement de la piscine. L’intérêt de cette opération est d’éviter une accumulation de crédits et des mensualités lourdes, en les allégeant, l’emprunteur peut financer les travaux nécessaires à la pose d’une piscine mais aussi rembourser ses dettes plus sereinement.

Simuler un prêt pour sa piscine

La simulation de crédit en ligne reste un excellent moyen de prendre la température sur les taux actuels mais aussi d’obtenir des propositions de financements sur mesure pour sa piscine. Le comparateur permet de déposer une seule demande auprès de plusieurs établissements bancaires, dont certains spécialisés dans les financements de piscines. L’emprunteur reçoit ainsi plusieurs offres de prêts et peut sélectionner la meilleure. Cette démarche a pour avantage d’être sans engagement et proposée à titre gratuit.