Crédit : que veut dire pré-accepté ?

Vous venez d’obtenir une pré-acceptation pour votre demande de crédit ou de rachat de crédit, c’est un signe positif qui est par ailleurs l’étape avant acceptation définitive.

Rappel : les étapes d’un dossier de crédit

Voici un rappel des différentes étapes d’une demande de crédit ou de rachat de crédit :

  1. Simulation en ligne
  2. Étude de la demande
  3. Pré-acceptation
  4. Acceptation
  5. Financement (déblocage des fonds)

La pré acceptation d’un crédit

Un dossier pré-accepté est un dossier qui présente tous les signes d’un dossier pouvant être accepté définitivement sauf qu’il manque un ou plusieurs justificatifs. Lors de l’étude d’un dossier de prêt immobilier, de prêt consommation ou de rachat de crédit, le conseiller va se baser sur les informations fournies par l’emprunter afin de déterminer la faisabilité du financement. Compte tenu de ces éléments basés sur du déclaratif client, il peut d’ores-et-déjà se prononcer sur la faisabilité et donc proposer une pré-acceptation. Le dossier serait accepté définitivement si les documents justificatifs manquants étaient envoyés. A titre d’exemple, un emprunteur ayant renseigné 2000 euros nets de revenus lors de sa demande de crédit immobilier devra fournir les justificatifs de salaire après pré-acceptation de son dossier. Cela conduira au déblocage des sommes demandées.

Deux types de pré-acceptation : automatique et manuelle

Certains organismes de financement proposent la pré-acceptation automatique d’un dossier, ces organismes ont mis en place des formulaires de demande permettant de prononcer à la validation une pré-acceptation automatique du dossier, elle est généré par un algorithme qui va reprendre les informations renseignées par l’emprunteur et le faire corroborer avec les critères de financements, il est ainsi possible d’obtenir une pré-acceptation par e-mail à validation d’une demande de crédit. Attention, cette pré-acceptation ne se repose que sur le déclaratif de l’internaute, si ce dernier a renseigné des montants approximatifs, cela peut remettre en cause la faisabilité d’une demande de prêt.

La pré-acceptation manuelle est quant à elle liée à une étude par un conseiller bancaire, le principe est le même sauf que dans cette étude, la faisabilité est plus fiable puisqu’un regard humain permet bien souvent de mieux comprendre la situation. D’autant qu’un dossier mal étudié ou dont les informations n’ont pas toutes étaient prises en comptes peut passer au statut de refus. Dans cette approche, le candidat à l’emprunt peut apporter des précisions sur sa situation, sur ses revenus, sur ses charges, des informations importantes qui peuvent peser dans la balance et donc entrainer une pré-acceptation plus facilement.

Dossier pré-accepté puis refusé : que faire ?

Il est fréquent qu’une pré-acceptation de financement soit prononcée dans le cadre d’une demande de crédit (prêt immobilier, crédit conso, rachat de crédit…) puis que le conseiller prononce un refus de financement. La situation précisée lors de la simulation entraine une pré-acceptation mais la lecture des justificatifs fournis par l’emprunteur a entraine un refus car les critères n’étaient pas rempli, c’est parfois le cas lors du calcul du reste à vivre ou de l’endettement. Dans les cas de figures fréquents, on retrouve par exemple un emprunt non précisé (et pas forcément connu de l’emprunteur) lié à une carte de paiement, ou des charges minimisées. Si le dossier a réussi à passer le stade de la pré-acceptation, c’est qu’il ne suffit pas de grand chose pour qu’il soit définitivement accordé. Parfois, une prise en charge par un autre conseiller financier de la même banque peut suffire à valider le dossier, tout simplement parce que celui-ci sera plus expérimenté ou alors parce qu’il aura une approche différente. Autrement, recourir à un comparateur en ligne permet de gagner du temps et d’envoyer son dossier de prêt vers les banques pouvant accepter plus facilement le crédit.

Scroll to top