Qu’est-ce qu’un primo accédant ?

Un primo accédant est une personne réalisant son premier achat immobilier ou n’ayant pas été propriétaire depuis au moins deux ans, il peut tout aussi bien s’agir d’une seule personne comme d’un couple. Un primo accédant peut profiter de conditions avantageuses comme le PTZ entre autre.

Définition de primo accédant

Contrairement aux idées reçues, un primo accédant n’est pas une personne n’ayant jamais été propriétaire. On a généralement l’image d’une jeune couple réalisant sa première demande de prêt immobilier et accédant pour la première fois à la propriété. Un primo accédant est par définition une personne ou un couple achetant son premier bien immobilier ou n’ayant pas été propriétaire durant les deux années précédentes. On peut donc être primo accédant et être à la retraite. Dans le cadre d’un couple souhaitant emprunter, il faut impérativement que les personnes ne soient plus propriétaires depuis deux ans pour être considérés tous deux comme primo accédant, cela joue un rôle important puisque des dispositifs d’aide à l’accession à la propriété sont justement définis en fonction de la primo accession.

Dans les cas de figures particuliers, une personne locataire de son logement et qui décide d’en devenir propriétaire à titre de résidence principale pourra bénéficier du statut de primo accédant (si pas de statut de propriétaire durant les deux dernières années). Autre particularité, un ménage ou une personne étant locataire de sa résidence principale depuis plus de deux mais ayant une maison secondaire en propriété (investissement locatif, résidence secondaire) peut aussi bénéficier du statut de la primo-accession.

Quels sont les avantages accordés à la primo accession ?

Lorsque l’on est primo accédant, on peut bénéficier d’aides pour l’accession à la propriété, ce sont soit des prêts aidés (convention de l’Etat), soit des dispositifs avantageux sur le plan de la fiscalité ou du financement, on retrouve par exemple le prêt à taux zéro (PTZ), le prêt à l’accession sociale (PAS), le prêt action logement (prêt employeur) ou encore le plan épargne logement (PEL).

Le prêt à taux zéro

Le PTZ est un dispositif très connu du grand public, c’est tout simplement un crédit accordé aux primos accédants leur permettant de financer une partie de leur résidence principale. On parle de prêt à taux « zéro » car les intérêts sont pris en charge par l’emprunteur, la banque va tout simplement ajouter le PTZ au prêt principal et réaliser ce que l’on appelle un lissage de prêt pour que les mensualités soient inchangées tout au long du remboursement du prêt.

Ce dispositif est cependant soumis à des conditions de ressources et à un zonage sur le territoire tricolore. Les banques proposent généralement la simulation du PTZ lors d’une demande de prêt immobilier et peuvent informer l’emprunteur des sommes envisageables. Cela permet de réduire le coût du financement ou de pouvoir acheter plus grand, un coup de pouce non négligeable pour acheter son premier bien immobilier.

Le prêt à l’accession sociale

Le prêt PAS est un prêt aidé, c’est-à-dire qu’une convention est passée entre l’Etat et les banques qui proposent ce financement pour accorder des conditions plus avantageuses aux revenus modestes. Les emprunteurs primo-accédant peuvent ainsi cumuler le prêt PAS et le PTZ pour accéder à la propriété, il faut que le projet soit en lien avec une construction de maison neuve ou avec un achat dans l’ancien mais au titre de résidence principale. L’Etat impose tout simplement un taux plafond à ne pas dépasser mais les taux peuvent varier d’une banque à l’autre, c’est pour cette raison qu’il est conseillé de procéder à des simulations de prêt immobilier.

Le prêt action logement ou anciennement le prêt patronal

Les entreprises de plus de 10 salariés du secteur privé non agricole versent chaque année à un organisme collecteur une contribution, permettant par la suite d’accorder aux salariés un montant de prêt qui peut être utilisé dans le cadre d’un financement de résidence principale. Ce montant accordé par l’entreprise ne peut dépasser plus de 30% du montant du financement et il est surtout soumis à l’accord de l’entreprise. La durée de l’emprunt ne doit pas excéder 20 ans, il est conseillé de demander auprès de son employer les informations relatives au prêt action logement, il peut s’agir d’une aide complémentaire pour accéder à la propriété.

ancien

Prêt immobilier pour primo accédant sans apport, est-ce possible ?

Lorsque l’on achète un premier bien immobilier, on n’a pas forcément un apport de disponibles, cela est souvent visible chez les jeunes emprunteurs mais pas que, les emprunteurs plus âgés aussi se retrouvent sans apport ou sans volonté d’utiliser un apport personnel. Le dépôt d’une demande de prêt immobilier en étant primo accédant et sans apport n’est pas constitutif d’une réponse négative, bien au contraire. L’apport n’est en fait aucunement un critère de financement pour un prêt immobilier, c’est une exigence des banques pour obtenir des garanties sur le remboursement des sommes dues mais cela ne constitue absolument pas un critère de refus. De nombreux primo accédants obtiennent leur financement sans apport, tout simplement parce qu’ils ont un profil sécurisant, c’est-à-dire un contrat de travail pérenne (CDI, fonctionnaire), des revenus réguliers et des comptes bancaires bien équilibrés.

L’obtention d’un prêt immobilier sans apport peut se faire dans le cadre d’une comparaison, c’est-à-dire qu’il est vivement conseillé pour les primo accédant sans apport de recourir aux simulateurs de prêt immobilier en ligne. L’idée étant de sonder les différentes banques et éventuellement les courtiers pour obtenir satisfaction et financer son projet sans apport. La mise en concurrence facilite également l’obtention des meilleurs taux.

Simuler son prêt immobilier en primo accession

Vous êtes actuellement dans un projet d’accession à la propriété et vous rentrez dans les critères de la primo accession ? Il est vivement conseillé d’avoir recours à une simulation de crédit immobilier en ligne afin d’obtenir rapidement une estimation du montant que vous pouvez obtenir auprès des banques mais aussi afin d’être informé clairement des aides et dispositifs qui peuvent vous être accordés. Il est nécessaire de remplir les informations relatives à votre situation financière et personnelle afin de vous apporter toutes les réponses nécessaires. En plus de ce service, le simulateur permet de sonder les différentes banques pouvant vous accorder un financement, ceci permettant de comparer les offres de prêts immobilier et les taux proposés. C’est un service gratuit et sans engagement.

Scroll to top