Combien Emprunter

Prêt immobilier pour artisan : quelles conditions ?

artisan

L’obtention d’un prêt immobilier pour un artisan nécessitent de fournir certaines garanties sur les revenus et l’activité. Voici toutes les explications.

Statut d’artisan : obtenir un crédit immobilier

Les artisans sont des professionnels disposant d’un statut bien spécifique, en règle générale on va parler d’une entreprise individuelle où la situation professionnelle et personnelle de l’entrepreneur est confondue. Les artisans vont s’adapter en fonction de leur profession et se verser un salaire suivant l’activité de l’entreprise. Il y a dans certains métiers une saisonnalité nécessitant des périodes plus creuses et donc une gestion des charges fixes contraignante. Il y a également des périodes de congés annuels nécessitant de fermer l’entreprise pendant plusieurs semaines. Tous ces éléments vont entraîner des variations dans les revenus de l’entrepreneur.

Cette particularité n’est pas uniquement liée à l’activité de l’artisan, d’autres professionnels vont également devoir faire face à cette problématique d’entrepreneur et les banques l’ont bien compris. Il est tout à fait possible d’obtenir un prêt immobilier lorsque l’on est artisan, il est cependant nécessaire d’apporter des garanties au niveau des revenus. La banque va généralement demander les justificatifs de revenus sur 12 mois, cela permet de lisser un montant moyen annuel et de pouvoir prendre en compte les revenus dans l’étude de financement. Il faudra également pour l’artisan fournir les 2 derniers bilans de l’activité de l’entreprise, ces documents ayant une grande importance pour la prise en compte des revenus.

Les garanties à fournir pour l’artisan

La prise en compte d’un statut d’artisan en qualité d’entrepreneur individuel ou de tout autre statut juridique nécessite de justifier les revenus d’une part mais il faut également justifier le profil d’emprunteur avec au minimum les 3 derniers relevés de compte. La banque doit tenir compte de la situation du demandeur en prenant en compte ses revenus et ses charges, ce qui va permettre de définir le montant du reste à vivre. Des garanties peuvent également être apportées par l’artisan comme par exemple un apport personnel permettant de compléter la demande de prêt immobilier. Il n’y a pas de caractère obligatoire à fournir un apport personnel mais les banques sont plus favorables à des dossiers de prêts immobiliers présentant cette garantie.

Côté garantie du prêt immobilier, l’artisan peut se voir proposer une caution par le biais d’une société de cautionnement ou une hypothèque sur le bien immobilier. Les sociétés de cautionnement sont particulièrement regardantes sur la situation de l’emprunteur et ces dernières vont avoir des exigences plus strictes que la banque. Si la caution n’est pas envisageable, l’artisan pourra toujours compter sur l’hypothèque du bien immobilier. Enfin, la présence d’un co-emprunteur est un réel point positif, à condition que ce dernier dispose d’une situation professionnelle compatible avec les exigences des banques (CDI, fonctionnaire, retraité, associé…).

Simuler un prêt immobilier

Chaque situation est spécifique et nécessite une approche personnalisée, c’est pour cette raison qu’il est vivement conseillé aux artisans de simulation une demande de prêt immobilier. Cela permet d’obtenir plusieurs propositions de financement et de pouvoir comparer les offres des banques. L’emprunteur est ainsi en situation de choisir la meilleure proposition pour financer son projet immobilier. Cette simulation se fait gratuitement et sans engagement.