Prêt immobilier pour acheter à l’étranger

Acheter à l’étranger en sollicitant un prêt immobilier en France est possible, mais il existe certains freins à la réalisation de ce financement.

Acheter à l’étranger

Les plus de 50 ans représentent la moitié des opérations d’achat immobilier à l’étranger, un projet de vie très intéressant pour passer la retraite au soleil dans des pays où le pouvoir d’achat peut être bien plus intéressant. Portugal, Espagne, Grèce sont les trois destinations privilégiées des acheteurs de biens immobilier à l’étranger. Simplement, solliciter une banque pour obtenir un prêt immobilier peut s’avérer compliqué, pour différentes raisons. La première est liée aux conditions géopolitiques du pays, si une nation est « blacklistée » par les instances financières, les banques ne vont pas accorder de prêt, par méfiance. Les pays de l’union Européenne sont rarement concernés cependant.

Il y a aussi la difficulté de mise ne place du prêt immobilier lié au manque de garantie. La banque peut en effet mettre en place une garantie sur un bien immobilier Français dans le cadre d’une hypothèque mais elle ne peut pas le faire sur un bien à l’étranger. Si l’emprunteur qui souhaite acheter à l’étranger dispose déjà d’un bien immobilier en France et qu’il souhaite conserver, il pourra s’en servir de garantie, en revanche, si son projet est de s’expatrier à l’étranger, il faudra recourir à d’autres garanties. Le prêt lombard et le prêt immobilier dans une banque locale peut s’avérer des solutions efficaces.

Prêt immobilier pour acheter à l’étranger : le prêt lombard et le prêt local

Accéder à la propriété d’un appartement avec vu sur la mer, d’une villa dans les montages ou encore d’un loft au soleil est un rêve que l’on peut rendre réel. Il faut simplement se renseigner sur les modalités d’acquisition locales, les différentes taxes, les impôts et autres frais pouvant être réclamés, mais il faut aussi trouver le bon financement auprès de banques Françaises ou de banques étrangères. Si le prêt hypothécaire comme précisé ci-dessus n’est pas envisageable, il faut alors se tourner vers le prêt lombard.

Le prêt lombard

C’est un prêt immobilier dont la garantie est liée à une épargne personnelle. Plutôt que de garantir un bien immobilier, la banque propose de garantir une partie ou la totalité de l’épargne pendant toute la durée de remboursement de l’emprunt. La banque procède au nantissement de l’épargne, c’est-à-dire qu’elle est bloquée sur un placement financier et cette dernière accorde entre 50% et 100% de la somme épargnée.

Le prêt avec une banque étrangère

Il est toujours possible de solliciter une banque située dans le pays concerné par l’achat d’un bien immobilier, simplement il faut être vigilant sur le déroulement de l’obtention du crédit immobilier. Premièrement, il faut maîtriser la langue ou alors faire appel à un traducteur assermenté car les contrats et la législation sont différents de la France, il faut donc bien comprendre les enjeux et les obligations de l’emprunteur. Ensuite, les conditions de prêts en terme de taux, de durée et de garantie diffèrent par rapport à la France, les taux d’emprunts ne sont pas forcément aussi intéressants qu’en France. Enfin, la législation sur le prêt immobilier est totalement différente de la France, il faut donc veiller à ne pas rester sur ses connaissances Françaises et bien comprendre les lois permettant de protéger le consommateur.

Scroll to top