Devenir propriétaire avec un seul salaire

Un seul salaire peut suffire à devenir propriétaire, ce n’est pas le montant des revenus qui importe, c’est surtout la capacité d’endettement. Voici les explications et la possibilité de simuler son prêt immobilier avec un seul revenu.

Un seul salaire pour accéder à la propriété

Un foyer n’ayant qu’un seul salaire à proposer pour emprunter peut très bien obtenir son financement, c’est-à-dire déposer une demande de prêt immobilier et être accepté pour accéder à la propriété, que ce soit en achat ancien comme en construction de maison. La banque ne vas s’attarder sur l’unique salaire, elle va avant tout calculer le taux d’endettement du foyer et sa capacité d’endettement, c’est-à-dire déduire les charges fixes du salaire ainsi que les potentiels crédits déjà en place afin de connaître le montant que l’on peut consacrer au remboursement d’une mensualité de prêt à l’habitat.

Ce calcul de capacité d’emprunt est proposé via notre outil présent sur cette page. A titre d’exemple, un emprunteur avec un seul salaire et un taux d’endettement nul pourra emprunter plus facilement qu’un couple avec deux salaires et un taux d’endettement proche de la limite des 33%.

Devenir propriétaire avec le SMIC ou plus

Si un seul salaire peut suffire à obtenir son crédit immobilier au sein de sa banque ou via un comparateur en ligne, il faut savoir que le montant n’a de l’importance qu’en fonction de l’endettement du foyer. Un salaire net du SMIC (un peu plus de 1100 euros mensuel) peut permettre d’obtenir un prêt immobilier, l’emprunteur pourra consacrer 33% de ses revenus au remboursement de la future mensualité, voici une liste de revenus et le montant que l’on peut associer au remboursement d’une mensualité de crédit à l’habitat :

Salaire Mensualité
1 100 € 363 €
1 200 € 396 €
1 300 € 429 €
1 400 € 462 €
1 500 € 495 €
1 600 € 528 €
1 700 € 561 €
1 800 € 594 €
1 900 € 627 €
2 000 € 660 €
2 100 € 693 €
2 200 € 726 €
2 300 € 759 €
2 400 € 792 €
2 500 € 825 €
2 600 € 858 €
2 700 € 891 €
2 800 € 924 €
2 900 € 957 €
3 000 € 990 €
3 100 € 1 023 €
3 200 € 1 056 €
3 300 € 1 089 €
3 400 € 1 122 €
3 500 € 1 155 €
3 600 € 1 188 €
3 700 € 1 221 €
3 800 € 1 254 €
3 900 € 1 287 €
4 000 € 1 320 €
4 100 € 1 353 €
4 200 € 1 386 €
4 300 € 1 419 €
4 400 € 1 452 €
4 500 € 1 485 €
4 600 € 1 518 €
4 700 € 1 551 €
4 800 € 1 584 €
4 900 € 1 617 €
5 000 € 1 650 €
5 100 € 1 683 €
5 200 € 1 716 €
5 300 € 1 749 €
5 400 € 1 782 €
5 500 € 1 815 €
5 600 € 1 848 €
5 700 € 1 881 €
5 800 € 1 914 €
5 900 € 1 947 €
6 000 € 1 980 €

Les revenus pris en compte pour l’accession à la propriété

De nombreux futurs acquéreurs restent sur leur réserve quant à l’obtention d’un prêt immobilier avec un seul salaire mais ce n’est pas le montant ni le nombre de salaire qui détermine la faisabilité mais bel et bien la capacité à pouvoir emprunter. Il est possible par exemple qu’un demandeur bénéficiaire du SMIC ait une capacité d’emprunt supérieure à un Français percevant un salaire plus élevé, et vice-versa. Une situation s’apprécie dans son ensemble et c’est pour cette unique raison que les banques conseillent fortement de déposer une simulation de prêt immobilier afin d’être rapidement informé des possibilités de financement.

De plus, dans un projet d’accession à la propriété (maison, construction, appartement), l’appréciation de la situation de l’emprunteur va permettre de définir ses revenus, c’est à dire que le salaire n’est pas le seul élément pris en compte pour les revenus, des pensions alimentaires perçues, une rente locative ou même une activité secondaire peuvent jouer dans la balance et augmenter la capacité d’emprunt pour devenir propriétaire. A cela peut s’ajouter un apport personnel, une somme d’argent permettant de prendre en charge une partie des intérêts et de couvrir les frais liés à la mise en place du prêt à l’habitat.

Devenir propriétaire avec un CDI

Si la présence d’un seul salaire suffit à rassurer les banques, il faut que ce salaire soit impérativement rattaché à un contrat de travail à durée indéterminée (CDI) ou un contrat de titulaire pour la fonction publique. Le CDI est un élément majeur car les emprunts immobiliers étant basés sur des périodes de remboursement longues, les banques sont très frileuses et ne prêtent pas à des contrats à durée déterminée (CDD), ce qui serait un risque trop important.

Ce n’est évidemment pas le seul critère à remplir, il faut dans l’idéal disposer d’au moins un salaire, présenter un contrat de type CDI et disposer de comptes bancaires propres, sans présence à outrance de rejets de prélèvements ou encore d’un découvert régulier. Des comptes positifs sont un élément de plus qui joue en la faveur de l’emprunteur.

Simulez votre prêt immobilier

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement