Cumuler 2 crédits auto

Il est possible de cumuler deux crédits automobiles, à condition que la capacité d’emprunt soit suffisante, autrement il est nécessaire de recourir à un regroupement de crédit auto.

Cumuler 2 prêts auto : principe

Plusieurs cas de figures peuvent entrainer le cumul de deux emprunts voitures pour un foyer, le premier étant un souhait de changer de véhicule, bien que le crédit du premier véhicule soit encore en cours de remboursement, il est possible de vendre la voiture puis de souscrire un nouvel emprunt pour en acheter une autre, l’emprunteur se retrouve donc avec deux crédits auto en cours. Si la capacité d’emprunt est en dessus de 33%, cela ne soulève aucun problème en revanche, au-delà de ce pourcentage, il faut remédier à un regroupement des deux prêtes autos en un seul.

Un autre cas de figure est le cumul de deux prêts auto pour le foyer, lié à deux achats différents afin d’effectuer les trajets pour le travail des deux adultes. Ce cas de figure ne pose aucun souci à condition là encore que le taux d’endettement soit suffisant pour cumuler les emprunts. Il faut donc veiller à ce que l’endettement reste bien en dessous de 33% et que l’emprunteur ne se retrouve pas dans des difficultés de paiement. Le cumule des deux prêts n’est en rien dérangeant tant que la stabilité financière du foyer n’est pas remise en cause.

Changer de véhicule avec un crédit en cours

Si le foyer a déjà un emprunt en cours de remboursement et éventuellement d’autres prêts, le cumul de deux crédits autos peut être compromis, il faut éviter de se retrouver avec un endettement trop important sous risque de ne pas pouvoir rembourser les dettes. Plutôt que de cumuler un nouveau crédit, il est possible de regrouper les prêts existants et d’inclure le montant du nouveau crédit, cela permet d’avoir une seule mensualité et de pouvoir financer l’achat de sa nouvelle voiture.

Cette option est aussi appelée le rachat de crédit auto car les prêts en cours sont rachetés par la nouvelle banque qui elle proposera un nouveau contrat de crédit. Cette opération apporte plus d’adaptabilité dans les charges du foyer et permet bien souvent de réaliser le projet d’achat de véhicule, sans forcément cumuler deux prêts autos.

Revente de la voiture et nouveau crédit

Il est fréquent que des automobilistes souhaitent revendre leur voiture alors que le crédit initial est toujours en cours et qu’ils souhaitent souscrire un nouvel emprunt pour acheter la nouvelle voiture, ce nouvel emprunt va tout simplement permettre de financer la différence entre le prix de revente du premier véhicule et le prix d’achat du second. Cette opération est faisable à condition que le prêt auto initial autorise la revente de la voiture.

De nombreux contrats de crédits automobiles prévoient tout simplement une clause de revente interdite tant que le crédit n’est pas intégralement remboursé. Cette situation vient donc compliquer l’opération de changement de voiture, sauf si l’automobiliste a recours à un rachat de prêt auto lui permettant d’inclure le montant souhaité dans l’opération. Ainsi, il rembourse son crédit par anticipation et peut acheter le nouveau véhicule.

Scroll to top