Crédit immobilier sans frais de notaire

Découvrez comment obtenir un prêt immobilier sans les frais de notaire, des frais liés à la mise en place d’une hypothèque.

Prêt immobilier et frais de notaires

La mise en place d’un crédit immobilier est une étape importante, c’est un financement qui va s’étaler sur une durée longue et c’est donc un engagement important de la part de l’emprunteur, notamment sur le remboursement de sa dette. Simplement, la mise en place de ce financement va nécessiter de régler des frais, divers frais liés à l’étude du dossier par la banque, au passage chez le notaire mais aussi liés à la garantie du prêt. Les frais de notaires sont scindés en deux parties, il y a les frais de notaires liés à la rédaction de l’acte authentique, c’est tout simplement le document qui permet d’officialiser la propriété du bien immobilier mais il y a aussi les honoraires du notaires, liés aux frais de négociation ou à la mise en place d’une garantie hypothécaire.

Les frais de rédaction de l’acte authentique sont obligatoires, il n’est pas possible de passer outre ces frais car c’est ce document qui authentifie la propriété du bien. Ces frais sont établis par un barème national, afin de limiter les abus et d’uniformiser ce coût. En revanche, les honoraires du notaires peuvent être négociés : frais de négociation, frais de garantie hypothécaire…

Négocier les frais de notaire lors du prêt immobilier

Certains notaires demandent des frais de négociation aux acheteurs, c’est souvent une somme conséquente liée à la promotion du bien immobilier vendu. Il faut savoir qu’un ménage qui passe par un professionnel devra s’acquitter de cette somme, en revanche, s’il passe par le vendeur directement, ce montant ne pourra pas être exigé à l’acheteur. Il faut dans ce cas de figure négocier la somme avec le notaire en lui demandant de baisser le montant si l’acheteur est passé par une agence ou un autre professionnel.

Les autres frais sont liés à l’inscription hypothécaire dans le cadre de la garantie du bien immobilier. C’est-à-dire que pour le choix d’une hypothèque, il faudra passer chez le notaire pour inscrire la banque comme bénéficiaire en cas de non remboursement de la dette, c’est une inscription au registre des hypothèques qui engendre là encore des frais. Il y a des frais fixes mais aussi des honoraires que l’on peut négocier. Enfin, si l’emprunteur veut éviter ces frais, il peut passer par une société de cautionnement.

Obtenir une estimation des frais de notaire pour le prêt immobilier

Il est possible de déposer rapidement et gratuitement une demande de financement pour un prêt immobilier, c’est une simulation qui permet d’obtenir une estimation du taux et de la mensualité suivant le montant souhaité. Les banques et les courtiers associés à ce service de simulation proposent également une estimation du montant des frais de notaires, que ce soit avec ou sans garantie hypothécaire. Cela permet de se faire une idée plus précise du montant à prévoir et de la part des frais qu’il est possible de négocier avec le notaire.

Simulez votre prêt immobilier

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement