Crédit immobilier pour gros travaux

Si le crédit immobilier peut permettre de financer l’achat d’une maison, d’un appartement, il peut aussi inclure un montant pour des gros travaux, que ce soit en somme complémentaire ou en objet principal du crédit.

Gros travaux : le crédit immobilier

C’est à partir de 75 000 euros que l’on peut solliciter un crédit immobilier pour ses travaux, c’est pour cette raison que l’on parle bien évidemment de gros travaux car s’il ne s’agit que d’une décoration ou d’un aménagement, il faudra passer par le crédit à la consommation. Le montant des travaux à effectuer doit donc être conséquent et l’emprunteur a deux solutions, soit ajouter la somme au montant du bien à acheter, soit souscrire un prêt immobilier uniquement pour les travaux, le cumul des crédits peut ensuite faire l’objet d’un rachat de crédit. Il est donc possible de recourir à un prêt immobilier pour acheter un bien et réaliser des travaux ou alors uniquement pour financer des travaux dans un bien immobilier déjà acheté auparavant. A savoir que tous les types de gros travaux peuvent être financés dans cet emprunt :

  • Terrassement, assainissement
  • Fondations, vide sanitaire
  • Murs, chape
  • Charpente, toiture
  • Aménagement intérieurs : isolation, menuiseries, électricités, plomberie, chauffage, peintures…

Pour valider un dossier de prêt immobilier avec des gros travaux, il faut justifier le montant des travaux par des devis ou des bons de commandes. Il faut impérativement que les travaux soient en lien avec le bien immobilier qui a été acheté ou qui est financé dans le crédit immobilier. C’est une condition importante et cela sera vérifié par la banque qui accordera le prêt pour les travaux. Il est aussi bon de noter que l’emprunteur peut obtenir une enveloppe dédiée au financement des travaux réalisés soi-même, c’est à dire que de nombreux propriétaires vont acheter des matériaux au fur et à mesure de l’avancée des travaux, ceci permettant de réaliser eux-mêmes les travaux et de ne pas avoir à tout commander en une seule fois. Dans ce cas précis, la banque peut proposer un prêt personnel.

Financer ses travaux : les solutions et aides

Si les travaux concernent des économies d’énergie, autrement dit si un propriétaire décide d’installer une pompe à chaleur, des fenêtres à forte isolation ou encore des panneaux solaires, il peut bénéficier d’aides et/ou de réduction d’impôts car l’état propose régulièrement des aides aux ménages pour les accompagner dans leur transition vers l’économie d’énergie. Le PTZ est également un prêt envisageable s’il s’agit d’une première accession, sous réserve de respecter les conditions d’accès. Enfin, le prêt travaux est un prêt à la consommation, si le montant dépasse 75 000 euros comme précisé, il est préférable d’opter pour un prêt immobilier dont les taux sont bien souvent plus avantageux, bien qu’une garantie puisse être demandée, c’est-à-dire une hypothèque ou une caution.

Afin de valider l’obtention du prêt immobilier pour financer les gros travaux et surtout savoir si d’éventuelles aides peuvent être accordées, il est vivement conseillé de procéder à une simulation de prêt immobilier en ligne. C’est un service proposé gratuitement et surtout sans engagement. Vous recevez ainsi plusieurs propositions de financement tenant compte de votre besoin en matière de travaux et en fonction de votre situation personnelle.

Scroll to top