Crédit immobilier avec rachat de crédit consommation

Un emprunteur, souvent locataire, ayant des crédits à la consommation peut procéder à un rachat de crédit consommation pour ensuite réaliser un prêt immobilier, il existe deux solutions pouvant permettre de devenir propriétaire ou d’acheter un bien immobilier secondaire.

Simulation rachat de crédit - regroupement de crédit

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement


Crédit immobilier et rachat de prêt consommation

Le rachat de prêt consommation et le crédit immobilier sont deux opérations distinctes, l’une permet de réduire le montant des mensualités en rassemblant plusieurs prêts en un seul, l’autre permet d’accéder à la propriété en achetant un bien immobilier. Ces deux opérations sont totalement différentes mais ont un intérêt commun, celui de permettre à un emprunteur de devenir propriétaire.

La démarche est simple mais elle peut prendre deux orientations :

  • Rachat des crédits consommation puis recours à un prêt immobilier
  • Crédit immobilier inclus dans le rachat de crédit consommation

Les deux opérations permettent d’arriver à un résultat similaire, tout dépend des conditions de prêt des banques mais l’inclusion du projet immobilier dans un regroupement de crédit s’avère généralement être plus efficace car l’emprunteur a l’assurance, en cas de validation de son dossier, de réaliser son projet d’achat immobilier, ce qui n’est pas forcément le cas avec deux opérations distinctes.

Solution 1 : rachat de prêts à la consommation puis recours au crédit immobilier

L’emprunteur qui a un projet de crédit immobilier, c’est-à-dire une volonté d’accéder à la propriété ou d’investir dans la pierre doit réaliser une demande auprès d’une banque ou d’un établissement de crédit spécialisé dans les financements immobilier. Simplement, cette demande implique une étude de sa situation financière et de sa capacité d’emprunt, ainsi si l’emprunteur a déjà des crédits à la consommation en cours (prêt auto, prêt travaux, crédit personnel…), il ne disposera pas de la capacité d’emprunt suffisante pour supporter une mensualité de prêt immobilier.

L’idée est donc de procéder à un regroupement des crédits à la consommation avant le recours au prêt immobilier, cela permet de réduire les mensualités et de dégager plus de marge manœuvre pour accueillir une mensualité de prêt immobilier (attention, car le regroupement de prêt entraine généralement un alourdissement de la dette, les mensualités sont moins élevées mais le coût du crédit est plus important car la durée de remboursement est allongée). Après rachat des crédits à la consommation, l’emprunteur peut se tourner vers un établissement de crédit ou une banque pour réaliser sa demande de prêt immobilier et se projeter dans l’accession à la propriété.

Solution 2 : inclure le prêt immobilier dans le rachat de crédit consommation

Dans un précédent dossier, on expliquait comment inclure un crédit consommation dans le crédit immobilier par le recours au rachat de crédit, le principe est le même dans ce cas de figure mais implique de faire l’inverse. L’idée est donc de recourir à un rachat de crédit à la consommation pour regrouper les prêts ensemble mais d’ajouter dans ce financement le montant du projet immobilier. Plutôt que de recourir à deux opérations distinctes, ce financement permet d’inclure les deux projets, à savoir la réduction des mensualités de prêts à la consommation et l’ajout du montant dédié au financement d’un bien immobilier.

Cette opération n’est accessible que par les établissements de crédits hypothécaires, c’est-à-dire proposant des garanties par hypothèque concernant leur financement. Il y a une étude préliminaire quant au projet afin de valider l’ensemble de la demande et permettre de proposer une estimation de montant à emprunter dans le cadre de l’achat du bien immobilier. Cette simulation est gratuite et rapide à réaliser. Au terme de la validation du dossier et du déblocage des sommes liées au financement, l’emprunteur se retrouve avec un seul prélèvement chaque mois incluant à la fois le remboursement des anciens prêts à la consommation et du prêt immobilier. A noter que les anciens crédits sont soldés au moment de la validation du dossier.