Comment calculer une échéance de prêt ?

Une échéance de prêt est tout simplement la mensualité qui sera remboursée dans le cadre d’un crédit immobilier ou d’un crédit à la consommation, voici comment calculer ce montant.

Calculer une échéance de crédit : principe

Un crédit qui est accordé à un emprunteur va dépendre de plusieurs éléments, la durée, le taux et le montant du financement. Ces trois éléments vont permettre de calculer automatiquement une échéance, également appelée mensualité. C’est la somme qui sera prélevée chaque mois sur le compte bancaire de l’emprunteur ayant eu recours à la banque pour obtenir son emprunt. Le montant de l’échéance peut varier en jouant à la fois sur le taux, sur la durée et sur le montant du crédit, il faut cependant trouver un juste milieu entre le besoin à financer et la capacité à rembourser.

Définir l’échéance en fonction du besoin

La première notion à prendre en compte est tout simplement le montant du crédit qu’il faut financer, la plupart des emprunteurs font se focaliser sur un besoin à financer et donc un montant à renseigner dans le cadre d’une souscription de crédit. Il peut s’agir d’un montant important, dans le cadre d’un crédit immobilier, comme d’un petit montant pour financer un besoin personnel. Cette somme va permettre de définir une mensualité maximale en fonction de la capacité à rembourser.

Du besoin à la capacité d’emprunt

Le conseiller bancaire qui traite une demande de prêt va prendre en compte dans un premier temps le montant souhaité, il va alors vérifier si cette somme peut être empruntée et remboursée dans des conditions normales en étudiant la capacité à rembourser du demandeur. Il s’agit tout simplement de vérifier son taux d’endettement et ses capacités financières actuelles pour supporter une nouvelle charge.

Ajustement avec le taux et la durée

Le montant du crédit a été défini, à partir du moment où l’emprunteur est capable de rembourser la somme compte tenu de ses finances, la banque va alors articuler le remboursement en jouant sur la durée et les taux. Le principe est simple : plus la durée est courte, plus le taux est bas et la mensualité élevée, inversement, plus la durée est longue, plus le taux est élevée et la mensualité basse. A ce stade, c’est l’emprunteur qui va choisir la mensualité à rembourser et le taux correspondant, la seule limite sera ses capacités de remboursement vis-à-vis de la législation sur le taux d’endettement (maximum 33%).

Pour obtenir une estimation de calcul d’échéance de prêt, il suffit d’effectuer une simulation de crédit immobilier ou de prêt à la consommation pour obtenir une estimation ajustée à ses capacités de remboursement. C’est rapide, simple et surtout gratuit.

Scroll to top