Combien emprunter avec 10000 euros d’apport ?

Vous avez un projet immobilier et 10 000 euros en apport ? Il est temps de savoir combien vous pouvez emprunter, c’est gratuit et rapide.

Emprunter avec 10 000 euros d’apport

L’apport est un élément clé dans une demande de prêt immobilier, il constitue un facteur positif dans l’appréciation du dossier de financement par la banque. Ce montant d’apport va également permettre de couvrir les frais liés au crédit immobilier, ce qui a pour avantage de dégager un montant plus important pour l’achat de la maison. Ainsi, avec un apport de 10 000 euros, on peut voir plus grand côté maison ou alors rester sur un bien identique mais réduire la durée de remboursement de l’emprunt, ce qui a pour avantage de réduire le montant des intérêts à régler. L’emprunteur par donc avec un très bon point positif dans son projet d’acquisition, cette somme mise de côté ou récupérer à la suite de la revente d’un bien va permettre de négocier de meilleurs taux avec la banque. Il faut donc préparer toutes les informations nécessaires pour simuler une demande de prêt immobilier, cela permettra d’obtenir plusieurs propositions et de retenir la meilleure.

L’apport est pris en compte par toutes les banques mais chacune applique des taux différents, en fonction des profils d’emprunteurs qu’elles ciblent et surtout de leurs politiques commerciales. Le comparateur de crédit est le seul moyen de pouvoir obtenir une estimation pour son montant de prêt immobilier avec l’apport et de pouvoir comparer les offres des différentes banques, ce qui permet à terme de sélectionner le meilleur taux. Attention, avoir un apport ne garantir pas l’obtention du financement, il faut bien évidemment répondre aux exigences des banques au sujet des revenus, du contrat de travail ou de la capacité à emprunter.

Quel taux pour un prêt immobilier avec 10 000 euros d’apport ?

Le taux sera forcément plus avantageux que pour un emprunteur sans apport, en effet, apporter une somme d’argent à la souscription d’un prêt immobilier permet de négocier de meilleures garanties car l’emprunteur rassurer la banque. Simplement, le taux peut varier du simple au double d’une banque à une autre, la raison est liée au type de prêt accordé par les établissements. Certaines banques sont spécialisées dans le prêt immobilier à durée courte, d’autres sont spécialisées dans le prêt immobilier à longue durée. Suivant les offres, les taux ne sont pas les mêmes, il faut donc s’adresser au bon établissement pour obtenir son financement et surtout des conditions avantageuses.

Autre point important, c’est le type de garantie, entre la caution et l’hypothèque. Toutes les banques ne proposent pas de la caution et cette garantie nécessite une validation du dossier par l’organisme de cautionnement. Enfin, un élément peut aussi permettre de grappiller quelques points sur le taux, c’est la domiciliation bancaire. Désormais encadrée depuis le 1er janvier 2018,la domiciliation ne peut être obligatoire que si la banque proposer un avantage préférentiel que les autres ne peuvent pas consentir. A noter que l’assurance emprunteur peut aussi peser sur le financement et son coût, autant négocier cette prime lors de la simulation de prêt à l’habitat.

Scroll to top