Combien peut-on emprunter pour un appartement quand on est un jeune couple ?

La croyance populaire dit souvent que les jeunes couples souhaitant souscrire à un crédit immobilier présentent peu d’attrait pour les banques. Or, la réalité est que comme tous les profils, ils peuvent faire un emprunt en tant que primo-accédant. Les sommes obtenues dépendront essentiellement de leur capacité d’emprunt.

Zoom sur les profils « jeunes »

Les banques considèrent les couples jeunes comme ayant des revenus modestes. En moyenne, ces derniers ont un revenu annuel aux alentours de 23 000 euros, sans apport. Compte tenu de l’entrée récente dans la vie active, les banques ne sont pas vraiment regardantes sur les revenus de ce profil, mais plutôt de sa capacité d’épargne et des progressions de ses revenus. Il est admis que même avec un revenu modeste, il est possible d’emprunter pour un taux de 2% sur 20 ans, cela n’incluant pas les assurances. En province, un taux de 1,9% est accessible. Et en Ile-de-France, le taux est plus élevé et table à 2,1%. Potentiellement, un tel couple peut emprunter entre 100 000 et 130 000 euros et même beaucoup plus selon certains cas. Ceux qui ont un apport et des revenus plus confortables peuvent se permettre d’emprunter davantage en trouvant des offres de financement adaptées.

Quelques exemples

Prenons l’exemple d’un couple trentenaire avec un enfant qui gagne ensemble 5000 euros et qui veut acheter dans l’ancien dans les Yvelines. Les deux ont l’avantage de disposer d’un apport personnel de 40 000 euros. Sur 25 ans, ils peuvent emprunter jusqu’à 373 000 euros pour ne pas dépasser une mensualité de 1650 euros. S’ils décident d’y placer toute leur épargne, le montant peut atteindre 413 000 euros sur la même durée. Un montant qui leur permettra d’acheter un appartement de 100 m2 comprenant 5 pièces.

Si ce même couple décide de construire ou d’acheter dans le neuf, il bénéficie d’un avantage supplémentaire : celui d’accéder au Prêt à taux zéro. Il respecte en effet le seuil de revenu exigé par ce dispositif. Cela leur permet alors d’obtenir un financement atteignant 393 000 euros remboursables sur 25 ans. Une hausse de 20 000 euros donc. Vous pourrez trouver d’autres exemples sur Le Mag de l’Immobilier.

Les couples, les chouchous des banques

On ne le sait pas toujours, mais les jeunes couples désireux de contracter un prêt immobilier sont bien accueillis par les banques et cela, pour de nombreuses raisons. D’abord, à deux, ils ont forcément des revenus plus importants. Une telle situation financière est moins risquée pour les banques. Ces dernières voient aussi sur le long terme. Car au-delà de la simple question du prêt immobilier, un couple peut avoir des enfants, va ouvrir des comptes et réaliser des placements d’épargne, ce qui est tout à l’avantage de l’établissement bancaire.

En outre, on sait que l’apport personnel est une condition sine qua non pour obtenir un crédit immobilier à taux intéressant. Cette contribution personnelle est beaucoup plus facile à réunir quand on est en couple. D’ailleurs, une enquête menée par l’IFOP en atteste. 78% des Français interrogés ont pu présenter un apport personnel intéressant en empruntant à deux. Mais attention, cette solution peut aussi devenir source de problèmes en cas de séparation ou de divorce.

Calculez votre emprunt immobilier

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement