Combien coûte une assurance de prêt immobilier ?

Une assurance de prêt immobilier n’est pas obligatoire mais fortement recommandée dans le cadre d’un crédit immobilier, une garantie qui peut vite alourdir le coût du financement en fonction des garanties et des tarifications appliquées.

Comparez les assurance de prêt

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement


Assurance de prêt immobilier : le coût et les garanties

Le coût d’une assurance dans le cadre d’un emprunt immobilier est fonction de l’emprunteur et du montant de l’emprunt. Plus l’emprunt sera élevé et plus il faudra rembourser d’échéances d’assurances pour couvrir l’emprunteur en cas de maladie, d’invalidité (PTIA, IPT, ITT) ou de décès. La durée de remboursement est donc le premier élément à agir sur le coût de l’assurance. Le second étant en toute logique la compagnie qui propose la couverture. Bien souvent, les banques et établissements de crédits réalisent de belles marges sur ces produits complémentaires à leur activité principale, ils proposent donc des taux plus élevés que les compagnies d’assurances qui elles sont spécialisées dans ces produits financiers. En dernier lieu, l’emprunteur est au centre de la définition du coût et cela passe par un questionnaire de santé. Pour faire court, plus vous avez de soucis de santé, plus vous paierez. Les fumeurs et personnes âgées héritent aussitôt d’une tarification plus élevées car les risques le sont eux aussi.

Mode de remboursement de l’assurance

Le remboursement de l’assurance peut se faire de deux façons différentes, par le capital restant dû ou par le capital initial. Le capital restant dû propose une cotisation dégressive qui évolue chaque mois. Au départ, les cotisations sont très élevées puis à la fin du contrat, elles sont quasiment nulles. En cas de remboursement anticipé suite à une rentrée d’argent ou en cas de rachat de crédit, cette option est intéressante. Le remboursement sur le capital initial propose une cotisation fixe, calculée comme pour le prêt immobilier sur le capital total à rembourser.

Quel que soit le mode de remboursement de l’assurance du prêt immobilier qui est sélectionnée, c’est avant tout le TAEA (équivalent du TAEG pour le crédit) qui permet de déterminer le coût d’une assurance. Ainsi, il faut comparer les coûts totaux des assurances entre elles pour savoir laquelle est la plus intéressante financièrement. Les garanties restent un second point de comparaison car si certaines couvertures sont plus onéreuses, c’est que bien souvent les garanties sont plus complètes, exemple : assurance chômage, indemnisations plus importantes, couverture plus élevée…

Comment réduire le coût de son assurance crédit immobilier ?

Trois options sont envisageables pour négocier de meilleurs tarifs dans le cadre de son assurance de prêt à l’habitat :

  • Délégation d’assurance: au moment des démarches de prêt immobilier et si la proposition de la banque n’est pas intéressante, l’emprunteur peut recourir à une compagnie d’assurance afin de négocier une couverture plus intéressante, c’est que l’on appelle la délégation d’assurance. Il faut alors se présenter avec un contrat ayant les mêmes garanties à minima.
  • Résiliation pendant 1 an : avec la loi Hamon, il est désormais possible de résilier son assurance pendant la première année qui suit la signature du contrat, il faut alors démarcher une autre compagnie et présenter une offre d’assurance présentant là aussi les mêmes garanties au minimum.
  • Résiliation annuelle : avec l’amendement Bourquin, la résiliation de l’assurance a pris encore plus de poids car il est possible depuis 2018 de résilier à chaque date anniversaire pour changer de couverture et donc négocier de biens meilleurs tarifs avec un concurrent.
Combien coûte une assurance de prêt immobilier ?
5 (100%) 4 votes