Calcul taux endettement

Le taux d’endettement d’un emprunteur correspond à la part de ses charges de crédit par rapport à ses revenus (salaires). Le taux d’endettement constitue un élément clé dans l’obtention d’un financement, que ce soit un crédit conso ou un crédit immobilier.

Calculer son taux d’endettement

Le taux d’endettement est une étape obligatoire pour toute demande de crédit et en France, le seuil fixé par les instances financières est de 33%. Autrement dit, si un emprunteur a plus de 33% de taux d’endettement, il est considéré comme surendetté, c’est-à-dire en situation financière instable et nécessitant un rétablissement de sa situation. On peut ainsi considérer qu’un tiers des revenus peut être consacré au remboursement de mensualités de crédits.

Le taux d’endettement est aussi un calcul opéré systématiquement par les établissements de crédits mais tous n’ont pas la même approche et ne demandent pas toujours les mêmes informations dans le cadre de leur étude. Simplement, une banque, un organisme de crédit ou un établissement bancaire en règle général a cette obligation de vérifier la solvabilité de chaque emprunteur le sollicitant pour un financement, que ce soit pour un prêt à la consommation, un prêt immobilier ou même un rachat de crédit.

Formule du taux d’endettement

La formule du taux d’endettement est relativement simple car elle consiste à diviser les charges sur les revenus du foyer et à multiplier ensuite le résultat par 100. La plus grande difficulté réside dans la nature des charges à inclure dans ce calcul, c’est-à-dire de répondre à une question que se pose tous les emprunteurs : quelles charges sont inclues dans le taux d’endettement ?

Voici la formule :

Montant en euros des charges / Montant en euros des revenus X 100

Exemple de calcul de l’endettement d’un foyer

Monsieur Dupont et sa femme madame Dupont perçoivent des revenus de 2000 euros chacun, ils ont donc un montant mensuel de revenus de 4000 euros nets. Ils remboursent actuellement 800 euros de mensualité pour leur prêt immobilier, et 300 euros de mensualités pour leur crédit voiture. Ils souhaitent réaliser des travaux, ils songent à souscrire un crédit travaux mais avant toute chose, ils ont besoin de connaître leur taux d’endettement pour savoir si c’est réalisable.

Voici le calcul appliqué dans cet exemple :

1100 € (800+300) / 4000 € X 100 = 27,5% de taux d’endettement

Compte tenu de leur situation, ils peuvent souscrire un prêt travaux à condition que le montant de la mensualité ne dépasse pas 220 euros chaque mois, au-delà, ils se retrouveraient avec un taux d’endettement supérieur à 33%.

Taux d’endettement et crédit

Lors d’une demande de crédit, l’emprunteur va devoir remplir un formulaire de simulation et la plupart de ces formulaires vont calculer automatiquement le taux d’endettement de l’emprunteur, il faut savoir que deux taux sont calculés pour être plus précis. Il y a le taux d’endettement avant financement et celui après financement. Car si le taux est de 30% avant la demande de crédit, il peut se retrouver au-delà de 33% après accord de financement, ce qui revient à placer un emprunteur en situation de surendettement et donc, l’obtention ne sera pas possible.

Calculez votre emprunt immobilier

DEMANDE GRATUITE
& sans engagement


FORMULAIRE SÉCURISÉ
Données confidentielles


Votre résultat
en moins de 3min.


Le meilleur taux
pour votre financement


Comment résorber un taux d’endettement ?

Le taux d’endettement peut être résorbé, ou plus précisément réduit en ayant recours à une opération de regroupement de crédit par exemple. L’idée de ce financement est de permettre à un emprunteur de faire racheter ses crédits pour réduire ses mensualités. Si le regroupement de prêts apporte un certain confort dans la réduction du taux de l’endettement, il impose tout de même de rembourser les sommes dues, et le coût total du crédit peut parfois augmenter suite à l’allongement de la durée de remboursement. Cela pourra laisser place au cumul d’une nouvelle mensualité mais il faut alors rester vigilant sur les sommes à rembourser et avoir connaissance de ses capacités d’emprunt.