Acheter une maison à 50 ans sans apport

L’achat d’une maison sans avoir d’apport est possible après 50 ans, voici les conseils et informations utiles pour réussir l’obtention de son prêt en étant sénior et sans apport.

Achat de maison : sans apport et après 50 ans

L’apport n’est plus une obligation aujourd’hui, c’est un argument fort des banques pour accorder des taux préférentiels mais une bonne négociation bien menée peut conduire au même résultat même sans avoir d’apport. Il faut savoir qu’une demande de prêt immobilier pour acheter une maison n’est pas soumise au seul bon vouloir du banquier, l’emprunteur a son mot à dire pour défendre son dossier. Les taux d’intérêts proposés en crédit immobilier sont les mêmes pour les emprunteurs de 30 ans que pour les emprunteurs de plus de 50 ans, il faut jouer sur son profil emprunteur. Un critère va cependant différer, c’est celui de l’âge de fin de prêt. En effet,les banques imposent un âge de fin de prêt aux candidats au prêt immobilier, généralement proche de 90 ans. Un emprunteur de 50 ans peut donc logiquement emprunter sur une durée maximale de 30 ans.

Pour défendre son dossier et réussir à obtenir un prêt immobilier compétitif, il faut présenter sa demande sous son meilleur jour. L’absence d’impayés, de retards de paiement est déjà une très bonne chose à mettre en avant. L’absence d’apport peut être justifiée par la réalisation d’un précédent ou futur projet, ou tout simplement la volonté de ne pas toucher à l’épargne pour acheter un véhicule plus tard. Certains emprunteurs n’ayant pas la capacité d’épargner peuvent quant à eux jouer sur la carte de la restructuration du budget, sur la nécessité de repartir sur de meilleures bases pour pouvoir épargner plus tard.

Emprunter à 50 ans : le prêt à palier

Lorsque les emprunteurs sont des séniors actifs, il est essentiel pour eux de prendre en compte le passage à la retraite dans l’offre de crédit immobilier. En effet, pour 90% des personnes qui passent à la retraite, une baisse des revenus est constatée. L’idée du prêt à palier est donc simple : proposer un ajustement de la mensualité lors de cette transition pour accompagner l’emprunteur dans son changement de situation. La mensualité est donc fixée au moment de l’emprunt, puis elle se réduit automatiquement lors du passage à la retraite, c’est tout simplement ce que l’on appelle le système à palier. Il faut bien évidemment prévoir ce montage au moment de la demande de prêt immobilier pour éviter tout déséquilibre.

Il est fortement conseillé de procéder à une simulation de prêt immobilier en ligne, c’est entièrement gratuit et sans engagement, cela permet de savoir en quelques minutes si un projet d’achat de maison ou de tout autre bien immobilier est possible pour un ménage de plus de 50 ans. Même sans apport, des établissements de crédits proposent des offres très attractives, de quoi rester positif dans la recherche d’une offre de prêt immobilier. Il faut donc procéder à une comparaison des propositions pour dénicher la meilleure offre de financement tenant compte de son projet et de sa situation personnelle.

Scroll to top